Psy Paris 16

Le trouble panique ou attaque de panique

Les personnes atteintes de ce trouble panique peuvent connaître un tel degré d’anxiété, devant une situation, que leurs sentiments affectent leur vie au jour le jour.

Bien que la plupart des gens aient déjà ressenti une crise de panique au cours de leur vie, précipitée par des événements précis ou des situations particulières, les crises du trouble panique surgissent souvent de façon soudaine et sans raison apparente. Étant donné que les crises de panique ne sont pas prévisibles, la personne s’inquiète souvent de l’apparition d’une nouvelle crise.

Le trouble panique apparaît généralement à la fin de l’adolescence ou au début de la vie adulte. La première crise peut se produire après une période de grande tension, par exemple la perte d’un être cher par décès ou séparation, la maladie, un accident ou un accouchement. Même après que la situation de stress ait disparue, les crises de panique persistent.

Le trouble panique n’a pas de cause unique; il serait le résultat de la combinaison de plusieurs facteurs génétiques, biologiques et psycho-sociaux.

Le trouble panique survient en même temps que l’apparition soudaine ou la répétition d’au moins quatre des symptômes suivants :

une douleur thoracique ou un malaise dans la poitrine

une suffocation

un vertige, une sensation d’évanouissement ou de perte d’équilibre

la peur de mourir

la peur de perdre la maîtrise sur soi-même

des bouffées de chaleur ou des frissons

des nausées, des maux d’estomac ou de la diarrhée

de la transpiration

des engourdissement ou fourmillements

des palpitations cardiaques

l’impression de ne pas trouver sa place dans son environnement

des tremblements

des difficultés à respirer

Psychothérapie et trouble panique :

La Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) est un des traitements les plus efficaces pour le trouble panique. En premier lieu, les objectifs de la thérapie sont de diminuer la fréquence et la gravité des attaques de panique et de réduire l’anxiété d’anticipation, l’évitement phobique lié à la panique et l’incapacité fonctionnelle liée à l’anxiété.

Avec la Thérapie Cognitivo-Comportementale, la personne seule ou dans un groupe est graduellement exposée à la situation agoraphobique qu’elle redoute excessivement.

Si une crise de panique se déclenche, la personne apprend à reconnaître les manifestations d’une attaque de panique; elle apprend aussi à ne pas faire de mauvaises interprétations de ces manifestations et à demeurer dans la situation plutôt que de fuir. Elle apprend à réduire ses craintes et acquiert une meilleure emprise sur les situations. En conclusion, la thérapie vise donc à modifier les schémas de pensées des personnes en les aidant à analyser leurs sentiments et à distinguer les pensées réalistes et irréalistes.

 

 

questions sur les thérapies

 

trouble panique - Psy Paris 16

    contacter Psy Paris 16 

Émilie Benaïm
En poste (secteur : Professions médicales)
Je pratique au sein de mon cabinet de psychothérapie (Psy Paris 16) une thérapie intégrative: c’est une démarche multi-référentielle qui consiste à utiliser le bon outil au bon moment.

Elle me permet de mettre en place des thérapies variées et structurées, tout en m’inspirant de divers courants théoriques (thérapie analytique, thérapie cognitivo-comportementale (TCC), thérapie humaniste…) et en m’adaptant à la personnalité de chacun grâce à la méthode intégrative, je peux prendre en charge un grand nombre de problématiques telles que:

– troubles anxieux : troubles anxieux généralisés, trouble panique ou attaque de panique, trouble d’anxiété sociale, trouble obsessionnel-compulsif (TOC), état de stress post-traumatique…
– phobies: agoraphobie, claustrophobie, phobies alimentaires, phobie animale, dysmorphophobie…
– troubles somatiques: troubles douloureux, hypocondrie…
troubles dépressifs
– « burn out » (épuisement professionnel)
– problématique de gestion des émotions
– trouble de l’estime de soi (perte de confiance en soi)
– timidité / tendance à rester en retrait / difficultés à parler en public
– problématique de l’adulte surdoué

Consultez mon site www.psyparis.fr