Psy Paris 16

Thérapie de soutien chez Psy Paris 16

La thérapie de soutien :

Le terme « thérapie de soutien » définit un objectif thérapeutique qui ne renvoie pas à une catégorie clairement définie.

Une telle psychothérapie se distingue de psychothérapies visant à modifier la personnalité. L’objectif de la psychothérapie de soutien: aider la personne à supporter ses symptômes ou ses problèmes généraux, apporter un soutien moral.

Ce qui est aussi le point de départ de toutes les autres psychothérapies.

Elle se distingue des autres méthodes thérapeutiques car elle n’emploie pas de technique spécifique. Elle peut par contre prendre pour base les facteurs communs: la création d’une relation d’alliance thérapeutique, des moments d’expression des émotions douloureuses jusqu’alors évitées, le développement de nouvelles habilités, l’accroissement de l’espoir. Grencavage et Norcross (1990) ont décrit ces six facteurs de changement les plus cités dans la littérature. Dont, par la suite, la mise en application d’une théorie qui expliquera sa souffrance et conduira à la prescription de méthodes de changement. Ce qui impliquera donc ensuite l’application d’une technique thérapeutique plus précise; et surtout ne dépendant pas des compétences du clinicien mais des caractéristiques du patient. Car il ne s’agit pas, pour une question d’efficacité, d’adapter le patient à une technique, mais plutôt d’adapter la technique au problème du patient.

Il ne s’agit donc pas d’une thérapie cognitivo-comportementale (TCC), qui est une technique à part entière, mais les thérapies cognitives possèdent parfois le point commun de rechercher l’adaptation au symptôme plutôt qu’une modification majeure. Il faut également distinguer la psychothérapie de soutien de l’aide psychologique donnée dans l’urgence aux victimes d’un évènement potentiellement traumatique.

A qui s’adresse t-elle ?

Cette thérapie s’adresse à toute personne qui ressent le besoin d’être aidée dans une période difficile, de remise en question, de souffrance personnelle; à toute personne désireuse d’une relation d’écoute, d’accueil, d’aide et de soutien dans un cadre neutre et sécurisé.

Comment se déroule-t-elle ?

Comme expliqué ci-dessus, elle n’utilise pas une méthode particulière; elle offre un soutien et un appui face à un moment critique de la vie.

La présence du thérapeute, la confidentialité dont il reste garant, la qualité d’empathie ainsi que l’alliance thérapeutique donnent au patient l’espace nécessaire et sécurisant dont il a besoin pour exprimer sa souffrance.

Combien de temps ?

Elle peut s’étaler sur quelques séances, mois ou plusieurs années selon la demande. En effet, chaque situation étant différente, c’est avec le patient que se met en place le cadre des consultations (fréquence des séances, durée de la thérapie).

Ce type de séance peut s’avérer au fil du temps être un préalable à une psychothérapie plus en profondeur.

Émilie Benaïm
En poste (secteur : Professions médicales)
Je pratique au sein de mon cabinet de psychothérapie (Psy Paris 16) une thérapie intégrative: c’est une démarche multi-référentielle qui consiste à utiliser le bon outil au bon moment.

Elle me permet de mettre en place des thérapies variées et structurées, tout en m’inspirant de divers courants théoriques (thérapie analytique, thérapie cognitivo-comportementale (TCC), thérapie humaniste…) et en m’adaptant à la personnalité de chacun grâce à la méthode intégrative, je peux prendre en charge un grand nombre de problématiques telles que:

– troubles anxieux : troubles anxieux généralisés, trouble panique ou attaque de panique, trouble d’anxiété sociale, trouble obsessionnel-compulsif (TOC), état de stress post-traumatique…
– phobies: agoraphobie, claustrophobie, phobies alimentaires, phobie animale, dysmorphophobie…
– troubles somatiques: troubles douloureux, hypocondrie…
troubles dépressifs
– « burn out » (épuisement professionnel)
– problématique de gestion des émotions
– trouble de l’estime de soi (perte de confiance en soi)
– timidité / tendance à rester en retrait / difficultés à parler en public
– problématique de l’adulte surdoué

Consultez mon site www.psyparis.fr