Psy Paris 16

thérapie intégrative

(la thérapie intégrative ou la thérapie « cameléon » )

la thérapie intégrative :

Tout d’abord, la psychothérapie intégrative, c’est le processus de  » rendre entier »

Le but d’une psychothérapie intégrative: faciliter la complétude de la personne de façon à ce que la qualité d’existence de celle ci et son fonctionnement dans l’espace intra psychique, interpersonnel et social soit maximisé; ceci avec tout le respect dû aux limites personnelles et les contraintes externes/extérieures de chaque individu.

Le point de vue intégratif est associé à l’éclectisme. Grâce à la notion de facteurs communs, l’intégration vise à élaborer une théorie générale ou métathéorie synthétisant les différentes théories de base, en respectant leur spécificité. L’approche intégrative est éclectique. C’est une nouvelle manière d’envisager la théorie et la pratique des psychothérapies.

Enfin, c’est une psychothérapie unifiante. Elle répond de façon appropriée à la personne sur les différents niveaux de son fonctionnement: affectif, comportemental, cognitif et physiologique, tout en prenant en compte la dimension spirituelle de la vie.

La Psychothérapie Intégrative se rapporte également au rassemblement des systèmes affectifs, cognitifs, comportementaux, et physiologiques d’une personne; ceci avec une conscience des aspects sociaux et transpersonnels des systèmes dans l’entourage de celle ci.

Ces concepts sont utilisés dans une perspective de développement humain dans lequel chaque phase de la vie présente des tâches développementales spécifiques, des sensibilités aux besoins, des crises et des opportunités pour de nouveaux apprentissages.

La Psychothérapie Intégrative prend en compte les multiples façons d’approcher le fonctionnement humain. Les thérapies psycho-dynamiques, centrées sur le client, comportementales, cognitives, familiales, Gestalt thérapie, les psychothérapies corporelles, les théories de relations d’objet, la self-psychologie psychanalytique, et les approches de l’analyse transactionnelle sont prises en considération dans une perspective de systèmes dynamiques.

Chacune de ces approches fournit par conséquent une explication partielle du comportement. Chacune est renchérie lorsqu’elle est ponctuellement intégrée en continuité avec d’autres aspects de l’approche du thérapeute.

Les interventions thérapeutiques utilisées dans la psychothérapie intégrative sont basées sur la recherche et les théories développementales, décrivant les défenses protectrices de l’individu, utilisées lorsqu’il y a interruption dans le développement normal.

En bref

La thérapie intégrative s’appuie sur tous les courants de la psychothérapie existants en s’inspirant de différents outils et champs théoriques.

L’intérêt est d’utiliser le bon outil au bon moment. C’est une thérapie personnalisée et adaptée à chacun.

En conclusion, combien de temps dure une thérapie intégrative ?

Elle peut durer de quelques mois à 2 ans.

Enfin, un lien avec des réponses à des questions fréquentes sur les thérapies: questions sur les thérapies
Émilie Benaïm
En poste (secteur : Professions médicales)
Je pratique au sein de mon cabinet de psychothérapie (Psy Paris 16) une thérapie intégrative: c’est une démarche multi-référentielle qui consiste à utiliser le bon outil au bon moment.

Elle me permet de mettre en place des thérapies variées et structurées, tout en m’inspirant de divers courants théoriques (thérapie analytique, thérapie cognitivo-comportementale (TCC), thérapie humaniste…) et en m’adaptant à la personnalité de chacun grâce à la méthode intégrative, je peux prendre en charge un grand nombre de problématiques telles que:

– troubles anxieux : troubles anxieux généralisés, trouble panique ou attaque de panique, trouble d’anxiété sociale, trouble obsessionnel-compulsif (TOC), état de stress post-traumatique…
– phobies: agoraphobie, claustrophobie, phobies alimentaires, phobie animale, dysmorphophobie…
– troubles somatiques: troubles douloureux, hypocondrie…
troubles dépressifs
– « burn out » (épuisement professionnel)
– problématique de gestion des émotions
– trouble de l’estime de soi (perte de confiance en soi)
– timidité / tendance à rester en retrait / difficultés à parler en public
– problématique de l’adulte surdoué

Consultez mon site www.psyparis.fr